LA PRÉSENTATION DE LA NSCT

Statut, l’historique de la filière

Le Togo est un pays essentiellement agricole, où le coton est devenu la première et principale culture de rente.  Cultivé dans toutes les régions du pays, le coton a beaucoup influencé par certains aspects l’évolution des exploitations agricoles, les revenus des agriculteurs et le développement du milieu rural. Ainsi, le secteur cotonnier joue un rôle stratégique dans l’économie togolaise.

Le coton représente 60 à 80% des exportations agricoles et contribue pour 3 à 6 % de la formation du PIB nationale selon les années et 17 à 20 % des recettes globales d’exportation.

Le coton constitue au niveau des exploitations agricoles la locomotive des cultures vivrières. Grâce à la maîtrise des thèmes techniques, les producteurs de coton sont en même temps parmi les plus performants en matière de production vivrières, participant ainsi à la sécurité alimentaire.

Le coton a été introduit au Togo depuis la période coloniale allemande, il est devenu une culture industrielle à partir de 1974 avec la création de la première entreprise d’exportation, la SO.TO.CO. (Société Togolaise du Coton). Dès lors, la culture cotonnière a connu un véritable essor passant de 10.736 tonnes en 1974 à 187.703 tonnes en 1998 grâce au programme de développement mis en place par les autorités. Malheureusement, la SOTOCO va connaitre quelques difficultés qui vont conduire à une baisse drastique de de la production et à la dissolution de la société.

En plus des revenus distribués directement chaque année entre les producteurs, le coton crée de nombreux emplois dans divers domaines de l’économie nationale et les retombées de la culture cotonnière sont multiples.

Statut, Mission, Vision

La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) est une société anonyme d’économie mixte, créée le 29 Mars 2009 en remplacement de la Société Togolaise du Coton (SOTOCO) qui était une Société d’Etat.

Le capital social de la NSCT est de deux Milliards (2 000 000 000) de francs CFA. II est constitué à 60% par l’Etat et à 40% par la Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton du Togo (FNGPC-Coop-CA).

Le siège de la NSCT se trouve à Atakpamé (environ 160 Kilomètres au nord de Lomé.) Elle dispose d’une délégation à Lomé (11eme étage de l’Immeuble BTCI) où se trouve sa direction commerciale.

La NSCT a pour mission d’assurer le développement et la valorisation de la culture cotonnière sur toute l’étendue du territoire national.

La NSCT assure essentiellement :

– Le soutien à la production cotonnière,

– L’évacuation   du coton-graine et la gestion des usines d’égrenage,

– La commercialisation des produits issus de l’égrenage.

En vue de permettre au pays de réaliser son potentiel en terme de production, il a été  élaboré sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche,  un document d’orientation stratégique : avec une vision à moyen : « D’ici 2022, la filière cotonnière togolaise demeure intégrée, jouit d’une bonne gouvernance, est compétitive, attractive et durable, avec des acteurs professionnalisés, qui inter actent pour une production annuelle minimum de 200 000 tonnes de coton-graine de bonne qualité » Pour ce faire, 5 axes stratégiques ont été identifiés à savoir :

  • Axe 1 : Renforcement de la gouvernance et du cadre institutionnel de la filière;
  • Axe 2 : Soutien à la production et à la productivité (Augmentation de la production, amélioration de la productivité, renforcement des capacités de la recherche cotonnière, professionnalisation des groupements de cotonculteurs, mécanisation agricole);
  • Axe 3 : Développement des infrastructures et équipements ;
  • Axe 4 : Valorisation et mise à marché;
  • Axe 5 : Financement de la filière.

 


 

Domaine d’intervention

La NSCT assure essentiellement, le soutien à la production, l’évacuation du coton-graine, la gestion des usines d’égrenage et la commercialisation des produits finis.

Pour mener à bien ses activités, la NSCT intervient dans les domaines suivants :

– la conception, et le contrôle de l’exécution de tout programme de culture cotonnière,

– l’acquisition pour le compte des Organisations de Producteurs de Coton des moyens de production comme les intrants etc,

– l’appui à la collecte primaire du coton graine, – l’évacuation du coton-graine et la gestion des usines d’égrenage,

– la commercialisation des produits finis,

– l’appui à la professionnalisation du monde rural,

– la mise en œuvre d’activités connexes notamment l’appui au développement y compris l’entretien des pistes,

De manière schématique :

– Les producteurs de coton produisent avec essentiellement l’appui de la NSCT ;

– Les GPC font la collecte et l’achat du coton graine au niveau des producteurs ;

– La NSCT et les transporteurs privés s’occupent de l’évacuation vers les usines ;

– La NSCT assure l’égrenage ;

– La NSCT assure la commercialisation des produits finis.

 


 

Nos Partenaires

  • La Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton du Togo (FNGPC-Coop-CA).
  • Les Directions Régionales de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique. (DRAEH).
  • L’Institut de Conseil et d’Appui Technique (ICAT
  • L’institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) à travers le Centre de Recherche Agronomique Savanes Humides (CRA/SH).
  • La Direction du Conditionnement et de la Métrologie Légale (DCML)
  • Les banques
  • Les transporteurs privés.